Démantèlement dun trafic international de stéroïdes anabolisants Gendinfo

Démantèlement dun trafic international de stéroïdes anabolisants Gendinfo

L’augmentation du foie et du cœur est ce qui peut provoquer la mort prématurée de certains sportifs dopés. Un cœur trop gros augmente grandement le risque d’insuffisance cardiaque. Une étude a ainsi démontré une baisse importante des capacités d’endurance après l’injection prolongée d’hormone de croissance, sans https://steroidsonline.info/ doute en raison de ces déformations cardiaques qui viennent grandement perturber son rôle de pompe. De plus, bien qu’une augmentation de la masse maigre soit effective par le biais de l’hormone de croissance, elle n’aurait qu’une incidence limitée sur le potentiel de force, d’où le fameux terme de « gonflette ».

  • En éliminant fortement l’eau retenue, les diurétiques impliquent une forte élimination d’électrolytes responsables de crampes musculaires intenses.
  • Dans les médias et sur les réseaux sociaux, seuls les sportifs ayant bien réagit aux produits illicites sont mis en avant.
  • « Souvent les utilisateurs sont renseignés par quelqu’un dans les salles de sport qu’ils fréquentent.
  • N’oublions pas les diurétiques chimiques, pas plus recommandables, indispensables pour finir une sèche (élimination de la rétention d’eau inhérente à l’utilisation de stéroïdes androgéniques).

Sous forme de pilules, ils sont surtout nocifs pour le foie, surtout si vous prenez en même temps des médicaments ou de l’alcool. Notamment les stéroïdes en vente libre sur internet sont hors de contrôle et sont la plupart du temps issus de laboratoires illégaux.Donc, méfiance…ça peut-être bien pire pour votre santé. Ne jouez pas les apprentis sorciers, sans en connaître les conséquences et les effets secondaires (voir le N°6).

L’hormone de croissance HGH et ses dangers

En vente libre au marché noir, ces molécules sont bien sûr interdites par l’Agence mondiale antidopage (AMA). Afin de lutter avec efficacité contre ce type de dopage, il est donc nécessaire de pouvoir les identifier, voire de les quantifier avec justesse dans les échantillons issus des contrôles. «J’ai fait mes débuts au laboratoire antidopage de Châtenay-Malabry en 2003 dans le secteur où sont réalisées les analyses de détection des stéroïdes anabolisants tels que la testostérone. J’ai par la suite été auditionnée plusieurs fois dans le cadre de l’enquête menée aux Etats-Unis.

Une sensibilité excessive aux androgènes

Ingénieure d’étude au laboratoire antidopage de Châtenay-Malabry depuis 16 ans, Cynthia Mongongu est parvenue à perfectionner la méthode actuelle de détection indirecte de l’hormone de croissance pour permettre plus de contrôles et des analyses plus sensibles. Fruit d’une thèse de plusieurs années, cette découverte scientifique française pourrait être décisive pour confondre les sportifs qui ont recours à des hormones de croissance de synthèse afin d’améliorer leurs performances. De nombreuses études ont permis de démontrer chez l’animal le rôle néfaste de la prise des stéroïdes anabolisants sur le développement normal des cellules cardiaques. Les risques sont suffisamment graves pour relever dans la littérature quelquesmorts subites liées à la prise de ces produits.

C’est une erreur puisque la prise de comprimées traverse le foie sans être dégradée, ce qui est davantage toxique. Il y a un fléau qui ternit l’image du sport en général, c’est le dopage. Certains sports sont plus touchés que d’autres, et notamment la musculation avec l’utilisation d’hormones de croissance ou de stéroïdes. Bien évidemment les risques sur la santé peuvent être considérables et irréversibles. Tandis que le fitness prône un style de vie sain et une amélioration de sa santé via l’exercice physique, le dopage ne s’inscrit nullement dans cette lignée. Le consommateur s’expose donc à des poursuites judiciaires avec une ouverture de casier en achetant ces produits sur Internet.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert